L'étoilement, conversation avec Hantaï - Georges Did-Huberman

A partir de {{ lowestprice.price.display }} {{ lowestprice.price.title }}
{{ lowestprice.price_strike.display }}
{{ lowestprice.price_other.display }} {{ lowestprice.price_other.title }}
{{ selectedVariant.price.display }} {{ selectedVariant.price.title }}
{{ selectedVariant.price_strike.display }}
{{ selectedVariant.price_other.display }} {{ selectedVariant.price_other.title }}
En rupture de stock
Les ventes à l'exportation n'incluent pas la TVA.
Vendu par Librairie de la Fondation Louis Vuitton Exposition
Simon Hantaï, l'exposition du centenaire

Description

L'artiste est inventeur de lieux. Il façonne, il donne chair à des espaces jusqu'alors impossibles ou impensables : apories, fables topiques. Le genre de lieux qu'invente Simon Hantaï passe d'abord par un travail avec la toile : matériau tactile, outil d'empreintes et de modulations plutôt qu'écran de projection, support, voire l'organisme vivant du « pliage comme méthode », cette procédure que le peintre a développée jusqu'à ses limites extrêmes. La « toile au travail » est ici présentée comme une fable d'objets textiles - le filet, la maille, le tablier, la faille, la serpillière, le linceul, etc. - où se raconte l'accouchement du tableau, son entoilement, jusqu'à l'étoilement généralisé qu'impose à nos regards la peinture de Hantaï. Pour cette conversation, le peintre sort d'une longue réserve. Ses mots eux-mêmes sont autant de nœuds ou d'étoilements dans le tissu de notre pensée sur l'art.

Informations générales

Caractéristiques

Langue française

Auteurs
Georges Didi-Huberman
Editeur
les éditions de Minuit
Dimensions
18.5 x 13.5
EAN
9782707316301

Vous aimerez également